FAQ Travailleur Isolé
Travailleur isolé > Télétravail et protection du travailleur isolé : qu’est-ce qui change ?

Télétravail et protection du travailleur isolé : qu’est-ce qui change ?

Avec l’apparition de la COVID-19 en France, le télétravail est devenu le quotidien de beaucoup de français. Mais si on se réfère à la définition du travailleur isolé fournie par la CNAMTS, on peut se questionner sur le rapport entre télétravail et protection du travailleur isolé.

Un télétravailleur est-il un travailleur isolé ?

Si votre salarié se retrouve seul, hors de portée de vue ou de voix d’autres personnes durant ses heures de travail, il peut alors être considéré comme un travailleur isolé. Dès qu’il s’agit d’identifier un travailleur isolé, cette définition est celle à laquelle se réfèrent tous les professionnels du secteur. Il convient alors, même en cas de télétravail, de vous assurer en tant qu’employeur de la bonne santé physique et mentale de vos employés.

Comment protéger ses travailleurs isolés en télétravail ?

Pour sécuriser un travailleur isolé en télétravail, l’exercice est le même. En effet, un employé en télétravail bénéficie des mêmes droits qu’un employé exerçant dans son contexte de travail habituel. Vous devez procéder à une évaluation des risques pour votre salarié. Si le télétravail n’est prévu dans aucune charte ou accord formel entre vous et vos salariés, il convient alors de documenter votre démarche.
Vous pouvez ainsi éventuellement leur demander une attestation sur l’honneur. Cela vous permet de vous assurer notamment qu’ils occupent un espace de travail confortable durant leur temps de travail. Vous pourrez aussi identifier le niveau de risque auquel ils sont confrontés dans leur contexte de télétravail dans la limite du respect de leur vie privée.

Faites appel à un professionnel de la protection des travailleurs isolés pour sécuriser les salariés isolés qui en ont besoin. Fichet-Bauche Télésurveillance vous propose des solutions complètes de protection des travailleurs isolés. Choisissez un DATI adapté aux risques et à l’activité de vos travailleurs isolés.

Comment adapter votre organisation à la situation ?

Selon Santé publique France, la santé mentale des Français s’est considérablement dégradée depuis fin septembre. Les problèmes de sommeil et surtout les états anxieux et dépressifs sont en hausse (de +12 à +29 points en fonction de l’âge et de la situation financière des personnes interrogées).

Afin de réduire le sentiment de solitude et d’isolement chez vos salariés, mettez en place un rythme régulier de réunions. Initiez-y ponctuellement des rituels vertueux pendant lesquels vos employés peuvent discuter et échanger positivement.

Soyez à l’écoute tout au long du confinement. La situation peut changer rapidement pour chacun de vos salariés. N’hésitez donc pas à vous entretenir de manière privée avec un salarié si vous avez un doute sur sa bonne santé physique et mentale. Selon le Code du Travail vous en êtes le garant durant ses horaires de travail.


Plus d’informations sur les travailleurs isolés :