L’utilisation des drones représente aujourd’hui un nouveau danger pour les entreprises et leurs sites sensibles. Leur avancement technologique ainsi que leur facilité d’accès ont amplifié la situation ces dernières années et demandent une vigilance plus grande de la part des entreprises.

Comment tout a commencé

Au XXe siècle, les drones étaient déjà utilisés dans le cadre d’opérations militaires, notamment pendant les années 60 par l’armée américaine pour surveiller certains endroits au Vietnam ou en Corée. Un UAV (Unmanned Aerial Vehicle ou Véhicule Aérien sans Pilote) pouvait déjà parcourir une distance allant jusqu’à 1000 km ! Depuis quelques années, l’armée française utilise elle-aussi des drones pour des missions de renseignement afin d’intensifier le combat contre les djihadistes. Jusqu’à aujourd’hui, les drones étaient un dispositif majoritairement réservé aux militaires mais cette technologie évolue constamment et devient désormais accessible au grand public.

 investissements drones

 

 

Des risques encore sous-estimés par les entreprises

industries utilisant drones

Les drones représentent un nouveau défi de sécurité à relever pour les sites sensibles. Ces petits dispositifs volants sont en effet capables de contourner les systèmes de sécurité habituels comme les barrières de contrôle d’accès et peuvent causer des dommages considérables.

Les risques sont multiples et peuvent impliquer espionnage voire attaques terroristes. On dénombre en France de plus en plus d’incidents impliquant des drones ces dernières années. D’après Greenpeace, plus de 40 survols de centrales nucléaires ont été enregistrés depuis 2014, et d’autres pays ont déjà tiré la sonnette d’alarme quant au nombre croissant d’utilisation suspecte des drones. L’ancien président américain Barack Obama a d’ailleurs attesté qu’il n’y avait jamais eu autant d’incidents que sous son gouvernement. D’après CERBAIR, spécialiste en solution anti-drones, le nombre de drones civils circulant dans le monde s’élèvera à 50 millions d’ici 2025.

 

 

 

Il existe des solutions efficaces pour détecter et neutraliser les drones malveillants et ainsi éviter tout risque à votre entreprise.

Le système d’analyse de radiofréquence et de reconnaissance d’image vous permet par exemple d’identifier les drones dès qu’ils s’approchent. Cette nouvelle technologie est capable de suivre la trajectoire du drone en temps réel et il est même possible de reconnaître le modèle utilisé. Pour neutraliser le drone, il existe des méthodes de brouillage (commandes de vol et géolocalisation) et l’appareil peut même être immobilisé à l’aide d’un « lance filet ». Les nouveaux dispositifs sont de plus en plus inventifs et garantissent une intervention efficace.